Ce dimanche 6 avril était jour de grève contre la vie chère en Egypte. Les moyens mis en oeuvre par le gouvernement ont empêché que cette journée soit un vrai succès. Et parmi ces moyens, l’AFP nous signale que trois blogueurs ont été arrêtés, ainsi que la créatrice d’un Groupe sur Facebook.

LE CAIRE (AFP) — Le régime du président égyptien Hosni Moubarak a fait échec dimanche des appels à une grève générale contre la vie chère, comme il s’y était engagé, et arrêté environ 250 personnes dans plusieurs provinces. A Mahalla, dans le Delta du Nil, où la police égyptienne a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants, “au moins 150 personnes ont été arrêtées”, a indiqué un responsable de la sécurité. Plus tôt dans la journée, un autre responsable de la sécurité avait affirmé qu’il n’y avait eu “ni manifestations, ni grèves: tout le monde était au travail”. Il avait fait état de “l’arrestation, notamment au Caire et à Alexandrie, de 95 personnes qui incitaient aux troubles”. Un appel à la grève générale avait circulé en Egypte depuis plus d’une semaine sur internet et par téléphone portable. Parmi les personnes arrêtées, figurent trois bloggeurs, Mohammed Charkaoui, Mohamed Al-Achkal, Malak Mostapha, et Esraa Adel Fattah, créatrice d’un groupe “6 avril, jour de grève”, sur le site Facebook…….

080406_mahalla-el-koubra_reuters_amr-dalsh.1207687948.jpg

Compte tenu du sort réservé à Kareem Amer, on est en droit de s’interroger sur celui de ces quatre militants férus en culture numérique.