J'ai soixante-dix ans.
Quand j'étais gosse, à l'école primaire, j'ai eu à rencontrer quelques gamins ayant des infirmités de la marche en général. Avec un peu de gêne, et pour évacuer la question au plus vite, les parents répondaient "Il a eu la polio". Entendez-vous souvent, à l'heure actuelle, cette question et à plus forte raison cette réponse.
Lors des sorties du dimanche, ou en cas de chute ou petit accident de la vie, les parents (encore eux) s’angoissaient à l'idée que les griffures de ronce ou les estafilades de fil de fer barbelé puissent nous donner le tétanos.
A l'âge de dix ans, ma compagne me raconte qu'elle a fait une primo-infection et qu'elle a du passer une année scolaire entière (neuf mois) dans un établissement spécialisé du Vercors. Il y a quelques temps, nous sommes allés à la recherche de cet établissement. Comme beaucoup d'autres "sanatoriums" ou "centres de cure" du Vercors, de Saint-Hilaire du Touvet, du plateau d'Hauteville-Lompnes dans l'Ain, il s'est transformé en centre de vacances. Même si la tuberculose n'est pas totalement vaincue, ces centres n'ont plus de raison d'être.
Parvenu au Lycée, en cours de sciences naturelles, nous a été présenté une figure de héros de la nation, Louis Pasteur, dont l'histoire de la victoire contre la rage était illustrée de chiens méchants et de gestes paternels à l'égard des enfants mordus par les premiers.
La variole ! A la fin des années 1960, cette maladie était encore endémique en Afrique et en Asie où elle a fait des milliers de victimes, bien souvent à cause du virus transmis par des occidentaux. En 1980, après une campagne mondiale diligentée par l'OMS, cette maladie a été déclarée éradiquée. Cependant, la précaution impose de prévenir soit un éventuel retour, soit une action de caractère terroriste qui pourrait faire des ravages. La variole est la seule maladie strictement "effacée" grâce à la seule volonté humaine.

Un mot magique relie toutes ces informations: vaccin !

Aujourd'hui, l'OMS (Le Monde du 19 juillet 2017) nous rappelle que près d'un enfant sur dix dans le monde, soit 13 millions d'enfants, n'est pas vacciné, ni contre la diphtérie, ni contre le tétanos, ni contre la coqueluche. L'OMS ajoute que 6 millions et demi d'enfants n'ont pas complété la séquence des trois doses vaccinales et n'ont donc aucune protection fiable. La conséquence de cette insuffisance vaccinale est que 2 à 3 millions d'enfants meurent chaque année de l'une ou l'autre de ces maladies, ou encore de la rougeole. Car toutes sont des maladies mortelles.
Bien entendu, d'ici j'entends dire que ce n'est pas chez nous. Non, 130 des 194 Etats membres de l'OMS ont atteint le taux de vaccination requis de 90%. C'est le taux de couverture vaccinale au-delà duquel la protection de tous est quasiment assurée.
Alors, qui sont les 64 pays dont la couverture vaccinale est insuffisante ? Ceux qui "vivent dans un environnement précaire ou de crise humanitaire" ! Comme les choses sont bien dites ! Guinée Equatoriale, Nigéria, République Centrafricaine, Somalie, Soudan du Sud, Syrie, Tchad, Ukraine, ... n'atteignent pas 50% de couverture vaccinale. Ethiopie, Laos, arrivent à peine à dépasser ce chiffre. Afghanistan, Nigéria et Pakistan ne peuvent parvenir à l'éradication de la poliomyélite. Tous ces pays sont des zones de surpopulation, des zones de bidonvilles urbains, des zones de guerre, quand ce n'est pas les trois à la fois.

Une vaste campagne existante depuis quelques mois déjà se développe actuellement. Elle était conduite par le Professeur Joyeux, radié de l'Ordre des Médecins, militant convaincu de l'extrême-droite, homophobe, opposant au mariage pour tous, traditionaliste, animateur de l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle (IPSN), un ramassis d'approximations et d’affirmations fausses. Cette campagne est désormais relayée par des militants verts et écologistes à qui, sans doute, il manquait l'objet d'une opposition au nouveau Président de la République. Les communistes, les Insoumis avaient trouvé leur créneau, seul les Verts restaient orphelins d'une cause populaire. Le Professeur Joyeux la leur a fournie !

Calendrier 2017 de vaccinations
Pour affirmer son originalité sociale, cette campagne s'appuie sur l'affirmation que l'obligation vaccinale serait un cadeau fait à l'industrie et aux laboratoires pharmaceutiques. Les chiffres avancés sont largement irréalistes et, de toutes façons, seront fonction des appels d'offres lancés en fin d'année par le Ministère de la Santé, lequel complètera son marché par une négociation sur les tarifs que devront consentir les industriels. Par ailleurs, quoi qu'il en soit, cet argument ne saurait justifier un rejet du principe vaccinal !
Pour le reste, il est faux d'affirmer que les vaccins sont dangereux, y compris ceux qui contiennent de l'aluminium, un adjuvant utilisé depuis 1920, il est faux d'affirmer que les vaccins peuvent causer l'autisme ou la sclérose en plaques, Il est faux de dire que les vaccins sont dangereux. Le potentiel choc anaphylactique que peux provoquer l'injection du vaccin "Rougeole-Oreillons-Rubéole" (ROR) est de 0,00035 %; 3,5 cas sur un million de doses injectées (données OMS). Il est faux de dire que l'allaitement protège l'enfant contre les maladies telles la rougeole, les oreillons ou la rubéole.
S'il existe un danger, il se situe avant tout dans l'insuffisance de couverture vaccinale. Deux exemples en font la démonstration.
Par suite d'une baisse de ce taux de couverture, en France, les cas de rougeole sont passés de 1176 cas en 2009 à 14949 en 2011.
Au Japon, le taux de couverture vaccinale contre la coqueluche est passé de 80% en 1974 à 10% en 1979. Pendant de même laps de temps, les cas de maladie sont passés de 393 sans un seul décès à plus de 13000 avec 41 décès.

Il est certain que l'on peut débattre du nombre et de la priorité à accorder à chacun des vaccins proposés,tout comme l'on peut discuter du calendrier vaccinal. Mais ne faisons pas d'amalgame avec des affaires récentes comme le Médiator ! L'enjeu n'est pas le même.

Le fameux Professeur Joyeux le dit lui-même: "vous devez exiger que votre enfant non vacciné soit admis dans une crèche, car il ne fait courir aucun risque aux autres enfants qui, eux, sont vaccinés !"
Nous sommes là à un sommet de l'égoïsme: je suis libre de mon comportement parce que la protection à laquelle les autres consentent me protège et me permet d'agir avec individualisme ! Plus globalement, cette campagne anti-vaccination est, analysée au niveau mondial, une campagne d'occidentaux, blancs, riches et en bonne santé (pour l'instant !) ..... Ce n'est malheureusement pas de telles attitudes qui feront avancer le monde.

Une série de liens à lire attentivement: